Envisagé lors de notre dernier séjour au Burkina Faso en novembre 2007, un second infirmier vient renforcer le dispensaire.
Grégoire Belemsigri, arrivé à Oumnoghin le 14 février 2008, est provisoirement logé dans la cour du chef du village, en attendant que les choses s’organisent.

Ainsi, lors de notre séjour de mars 2008, nous avons organisé une réunion avec toutes les parties présentes. Nous avions déjà exprimé nos intentions d’aider à la construction d’un deuxième logement de la même façon que pour le premier. Ce fût l’objet principal de l’ordre du jour et nous nous sommes engagés ADDO et le COGES à participer aux divers frais de construction. Trois jours plus tard, alors que nous faisions livrer le ciment et autres matériaux, les travaux de fondation étaient déjà démarrés.

A ce jour, le logement est construit. Il ne manque plus que la petite touche finale, soit les peintures extérieures et intérieures. Bienvenue à Grégoire, qui sera un second précieux pour Issaka et dont la nécessaire arrivée nous prouve encore le bon fonctionnement du dispensaire ADDO d’Oumnoghin.

Dispensaire

L’eau au dispensaire

Une nouvelle étape dans l’aménagement du dispensaire ADDO.
Inscrit dans nos projets 2008, le forage du dispensaire est maintenant en service.
Auparavant, le plus proche point d’eau était distant de près d’un kilomêtre. Désormais, l’eau est à proximité immédiate du dispensaire, à l’usage des soins et de la population alentour. Un forage de 50 mêtres de profondeur d’où l’eau jaillit en novembre dernier, pour le plus grand bonheur des soigants et soignés.
Il ne restait plus qu’a y installer la pompe. C’est chose faite. Encore un projet à taille humaine qui se concrétise pour le dispensaire ADDO.

2008 : Un deuxième infirmier au dispensaire